Se connecter | Créer un compte



Chasing Mavericks

Ajouter à mes films favoris
 

Chasing Mavericks : surfez sans trop de clichés Chasing Mavericks - 3,0/5 (3,00)

Chasing MavericksDans Chasing Mavericks, Curtis Hanson et Michael Apted revisitent les clichés des films de surfeurs avec davantage de modestie et d’humanité. Le film est inspiré d’une histoire vraie, celle du jeune Jay Moriarty, prodige du surf, devenu rapidement célèbre pour avoir survécu à l’une des plus monstrueuses vagues de l’histoire.

 

 

Chasing Mavericks - Gerard Butler, Jonny WestonLorsque Jay, 15 ans (incarné par Johnny Weston) découvre que le spot de surf mythique Mavericks est non seulement réel, mais qu’il existe à quelques kilomètres de chez lui, il sollicite l’aide de Frosty Hesson ( Gerard Butler), légende locale du surf, pour le former à y survivre. Une amitié unique va se tisser entre les deux hommes et va transformer leur vie bien au-delà du domaine du sport.

 

Chasing Mavericks - Gerard Butler, Jonny WestonCe qui est intéressant, c'est l'approche subtile et originale du surf proposée par Curtis Hanson (secondé par Michael Apted pour cause de santé) qui va à l'encontre de ce qu'on a l'habitude de voir. Jay, candide et passionné, passe son temps libre sur l'eau, quitte à délaisser sa vie de lycéen. Il s’implique avec sérieux et détermination dans son sport de prédilection. Les deux protagonistes ne sont pas des amateurs, ce des athlètes qui étudient les courants et les ondes des vagues de manière très technique, ils forgent à la fois leur mental et leur corps afin d’être capables de relever le défi. Le public pourra alors appréhender le film avec une compréhension plus profonde et intelligente du surf.

 

Chasing Mavericks - Gerard Butler, Jonny WestonAu delà de tout cela, les deux cinéastes et chefs opérateurs nous offrent une poésie visuelle pure, de la joie de vivre (rythmée d’une bande originale bien rock'n roll) et même une certaine tension pendant l'apogée inévitable opposant Jay contre les vagues de Mavericks. Malheureusement, c'est dans les parties hors surf que le film commence à s'effriter... Le récit ne s'articule pas de manière naturelle entre les moments d'intrigue et le scénario reste un peu léger, certains passages sont même vraiment inutiles (cf. le meilleur ami de Jay qui devient dealeur de drogue). Chasing Mavericks Néanmoins le film est sauvé par un casting solide : Butler est brillant dans son rôle de mentor strict mais attachant, il donne la réplique au jeune Johnny Weston, encore méconnu du public, qui s'avère bien meilleur qu'on l'aurait imaginé. La combinaison de ce duo, qui au début nous paraît assez improbable, fonctionne finalement. Dans l'ensemble, seules quelques petites erreurs sont notables mais on retiendra surtout des moments qui font du bien au moral, le tout sublimé par des scènes de surf tout simplement épiques.

 

Par Anaïs Tridon

 
 

Les commentaires des lecteurs

 
 
 

Retrouvez Toutleciné.com sur...

twitter & Facebook

Zoom Avant

Zoom Avant