Se connecter | Créer un compte



Une Nouvelle Chance

Ajouter à mes films favoris
 

Une Nouvelle Chance loupe la sienne Une Nouvelle Chance - 1,0/5 (1,00)

Une Nouvelle Chance Clint Eastwood refait l'acteur pour son ami et assistant réalisateur de longue date, Robert Lorenz, qui, avec Une Nouvelle Chance, pour la première fois prend les rênes. On s'attendait à une petite comédie spontanée et plaisante on se retrouve avec un objet vieux jeu et sans intensité.

 

Une Nouvelle Chance - Clint EastwoodRobert Lorenz a participé à la naissance d'oeuvres puissantes, fines et pertinentes, puisqu'il a été l'assistant réalisateur de plusieurs films du réalisateur Clint Eastwood dont les très puissants Sur la Route de Madison et Mystic River. On ne sait pas s'il on doit cette puissance des sentiments, cette délicate vision de l'être humain dans ces longs-métrages, à Clint Eastwood essentiellement, ce que l'on sait par contre c'est qu'elles ne venaient pas de Robert Lorenz. L'homme nous livre pour son premier film en tant que réalisateur, un film aussi convenu qu'anodin.

 

Une Nouvelle Chance - Clint Eastwood, Amy AdamsLe synopsis à l'origine du film n'est pas des plus originales, une fille et son père, séparés par les épreuves de la vie, essaient de renouer le temps d'un séjour à Atlanta, où ce dernier, découvreur de talents, doit recruter un joueur de Baseball. Oui, mais on a vu des pitchs bien plus basiques et sans originalité aucune, donner des chefs-d'oeuvre : Casablanca n'est finalement qu'une histoire d'amour entre un homme et une femme ou encore Le Parrain n'est qu'un film de gangster comme on en a déjà vu 100 autres. Tout au mieux des produits hollywoodiens tout à fait balisés, mais séduisants : The Notebook, Le diable s'habille en Prada... On y trouve ce qui manque définitivement à Une nouvelle Chance, un peu de passion, d'emportement, de spontanéité. Le long-métrage n'a rien de tout ça et affiche un réel problème de rythme. Tous les moments qui contiennent une charge émotionnelle possible, les explications entre père et fille par exemple, tombent à plat, les uns après les autres.

 

Une Nouvelle Chance - Justin Timberlake, Amy AdamsLa mise en scène est très méthodique, le fil de l'intrigue se déroule sans accroc et sans surprise aucune, anticipant 10 minutes à l'avance les situations et les répliques. Même l'armada d'acteurs hollywoodiens talentueux, semble pris de cette langueur qui habite le film, donnant chacun leur minimum syndicale, fatigués dans un film fatiguant. Clint Eastwood, qui renoue avec sa carrière d'acteur évidemment pour faire plaisir à son copain, renfile les habits de son personnage de Gran Torino, de façon un peu paresseuse et ne parvient pas à lui arriver à la cheville. On se retrouve alors avec cet objet très suranné, qui met en exergue des oppositions qui n'ont plus lieu d'être (internet versus l'homme ou vie professionnelle versus vie privée), qui enchaine cliché sur cliché à l'image de son final si stéréotypé qu'il en devient invraisemblable. Le film semble s'ennuyer lui-même et finit définitivement par nous ennuyer, nous laissant avec la sempiternelle question de comment un tel film peut encore voir le jour aujourd'hui ?

 

Par Camille Esnault

 
 

Les commentaires des lecteurs

 
 
 

Retrouvez Toutleciné.com sur...

twitter & Facebook

Zoom Avant

Zoom Avant