Se connecter | Créer un compte



5 Caméras Brisées

Ajouter à mes films favoris
 

Fiche technique

 
 

Synopsis

Emad, paysan, vit à Bil’in en Cisjordanie. Il y a cinq ans, au milieu du village, Israël a élevé un « mur de séparation » qui exproprie les 1700 habitants de la moitié de leurs terres, pour « protéger » la colonie juive de Modi’in Illit, prévue pour 150 000 résidents. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres, et de co-exister pacifiquement avec les Israéliens. Dès le début de ce conflit, et pendant cinq ans, Emad filme les actions entreprises par les habitants de Bil’in. Avec sa caméra, achetée lors de la naissance de son quatrième enfant, il établit la chronique intime de la vie d’un village en ébullition, dressant le portrait des siens, famille et amis, tels qu’ils sont affectés par ce conflit sans fin.

 
 

Vidéos

  • Vidéo : 5 Caméras Brisées - Bande-annonce - VOST 
  • Bande-annonce

  • Vidéo : 5 Caméras Brisées - Bande-annonce - VOST 
  • Bande-annonce
  • Durée : 2'01''
  • Mise en ligne : 31/01/2013
 
 

Critique de la presse 5 Caméras Brisées - 3,0/5 (3,00)

Les Fiches du Cinéma

  • En Cisjordanie, la construction du «mur» de séparation israélien prive les habitants de Bil'in de leur terre. Ce film remarquable relate la lutte pacifique de gens humbles face à une effroyable machine de terreur. Un récit tragique, qui ébranle profondément.

 
 

Revue de presse

« Un cri de survie lucide et rare » (CinéObs) « Un film passionnant, qui montre le temps à l'œuvre contre la vie » (Le Monde) « Les images chahutées et imparfaites disent tout, révélant l’humanité débordante de ce home movie politique » (Première) « Une réflexion sur la trans­mission entre adultes et enfants parasitée par la brutalité, et un appel à briser le cercle vicieux » (Télérama)

 
 

Détails techniques

  • Format : 16/9
  • Son : Stéréo
  • Couleur
 
 

Infos tournage

Cinq

 

Le titre du documentaire vient du fait qu' Emad Burnat a en tout utilisé cinq caméras pendant le tournage, chacune s’étant brisée au cours de différents incidents. L’une d’elles a même protégé le paysan-cinéaste d’une balle qui aurait pu l (...)

 
 
 
 
 

Retrouvez Toutleciné.com sur...

twitter & Facebook

Zoom Avant

Zoom Avant