Se connecter | Créer un compte



L'Homme qui rit

Ajouter à mes films favoris
 

Fiche technique

 
 

Synopsis

En pleine tourmente hivernale, Ursus, un forain haut en couleurs, recueille dans sa roulotte deux orphelins perdus dans la tempête : Gwynplaine, un jeune garçon marqué au visage par une cicatrice qui lui donne en permanence une sorte de rire, et Déa, une fillette aveugle. Quelques années plus tard, ils sillonnent ensemble les routes et donnent un spectacle dont Gwynplaine, devenu adulte, est la vedette. Ce succès ouvre au jeune homme les portes de la célébrité et de la richesse et l'éloigne des deux seuls êtres qui l’aient toujours aimé pour ce qu’il est : Déa et Ursus.

 
 

Vidéos

  • Vidéo : L'Homme qui rit - Bande-annonce - VF 
  • Making of

  • Vidéo : L'Homme qui rit - Bande-annonce - VF 
  • Bande-annonce
  • Durée : 3'00''
  • Mise en ligne : 13/12/2012
  • Vidéo : L'Homme qui rit - Bande-annonce - VF 
  • Bande-annonce

  • Vidéo : L'Homme qui rit - Bande-annonce - VF 
  • Bande-annonce
  • Durée : 1'55''
  • Mise en ligne : 13/11/2012
 
 

L'avis de Toutlecine.com L'Homme qui rit - 1,0/5 (1,00)

L'Homme qui rit - Marc-André GrondinL'Homme qui Rit est une oeuvre marginale moins adaptée que le plus évident Les Misérables d'un Victor Hugo qui avait pour crédo esthétique un savant mélange de laid et de sublime. Jean-Pierre Améris dans son adaptation, lui, mêle du fade à l'ennui avec sûrement toutes les bonnes intentions du monde. Mais justement on ne fait pas non plus de bon cinéma avec de bons sentiments.

 

L'Homme qui ritUn film adapté d'un chef d'oeuvre de la littérature, à fortiori relativement méconnu, est toujours l'occasion de faire (...)

 
 

Critique de la presse L'Homme qui rit - 3,0/5 (3,00)

Les Fiches du Cinéma

  • Un garçon défiguré et une petite aveugle sont élevés par un forain. Ils deviennent célèbres mais leur destin ne peut déjouer les forces diaboliques de la noblesse. Ce plaidoyer généreux de Victor Hugo devient un film à costumes curieux mais improbable.

 
 

Revue de presse

Pour le reste, le film démontre, par défaut, que certaines œuvres littéraires ne tolèrent qu'un nécessaire éloignement dans leur transposition vers les autres arts, notamment visuels. Le Monde «Il manque un peu de naturel dans cet hommage affectueux que Jean-Pierre Améris veut rendre à l'imaginaire d' Hugo» Télérama «Un croisement entre le roman de Victor Hugo et l'esthétique de Tim Burton» VSD

 
 

Détails techniques

  • Visa : 123 080
  • Format : 2.35 : 1
  • Son : Dolby Digital
  • Couleur
  • Budget : 13 millions d'euros
 
 

Infos tournage

Un roman très cinématographique

 

L'Homme qui rit - Marc-André GrondinCe n'est pas la première fois que l'Homme qui rit de Victor Hugo est adapté au cinéma. En 1928 d'abord, sous la direction de Paul Leni et avec Conrad Veidt, puis de façon plus libre en 1966 dans la version de Sergio (...)

 
 
 
 
 

Retrouvez Toutleciné.com sur...

twitter & Facebook

Zoom Avant

Zoom Avant