Se connecter | Créer un compte



News

 

Soko, Raphaël Personnaz, Izïa : les espoirs du cinéma français !

SokoLes prix Romy Schneider et Patrick Dewaere récompensent chaque année, depuis 1981, une actrice et un acteur qui incarneront l’esprit des deux stars dans les années à venir. Nous avons eu la chance d’être invités à découvrir le nom des nominés en avant-première, et vous vous en doutez, on aurait laissé passer ça pour rien au monde !

 

Lundi, lever aux aurores ! Mais quoi de plus motivant que la sonnerie du réveil qui vous annonce un petit déjeuner servi par le palace Park Hyatt en compagnie des espoirs du cinéma français. Nous partons alors à l’aveuglette vers notre destination, car nous attend là-bas le levé de rideaux sur les 6 noms des nommés aux prix Romy Schneider et Patrick Dewaere. C’est chancelant d’impatience que nous arrivons sur les lieux et que nous ouvrons le dossier de presse qui nous annonce enfin qui seront nos compagnons matinaux. 65e Festival de Cannes - De rouille et d'os - Matthias SchoenaertsNotre cœur tressaillit lorsque la couverture s’ouvre sur la photo de Matthias Schoenaerts, l’acteur qui nous a bouleversés avec son rôle de héros tragique au destin brisé dans le Bullhead du Belge Michael R.Roskam. Les palpitations recommencent, lorsque le journaliste Pierre Zeni nous annonce du haut de l’estrade, de laquelle il appelle les nominés, que ce dernier est retenu à Londres, pour le tournage de son prochain long-métrage, A Little Chaos d’ Alan Rickman, avec Kate Winslet.

 

Les révélations de l'année 2011 - J'aime regarder les filles - Pierre Niney Pierre Niney, deuxième des trois candidats, ne pourra lui non plus être présent. L’acteur révélé par Nos 18 ans en 2008 et qui a explosé l’année dernière dans Comme des Frères, est retenu par de cruels embouteillages. Le seul prétendant au prix Patrick Dewaere montera sur l’estrade pour nous exprimer l’ « honneur que représente d’être retenu pour concourir au prix représenté par un tel acteur qu’était Patrick Dewaere ». Et quel prétendant puisque c’est Raphaël Personnaz, vu l’année dernière dans le très bon Trois Raphaël PersonnazMondes, surtout mis en lumière par La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier, en 2010. Si les trois comédiens sont adversaires sur le papier ils semblent en réalité de bons camarades et ce dernier s’autorise même à railler son jeune rivale, Pierre Niney en mettant en doute l’excuse des embouteillages « pourtant très rares à Paris ! ».

 

Izia HigelinCôté féminin, la bienveillance mutuelle et la bonne humeur sont également de mise entre Soko, Izïa Higelin et Céline Sallette en lice pour le prix Romy Schneider. Les deux plus jeunes nominées semblent bien se connaître ayant à peu près le même âge et le même attrait pour le milieu musical, duquel Izïa s’est éloignée pour tourner dans son premier film, Vilaine Fille, qui lui a déjà valu une nomination aux César en tant que Meilleur Espoir Féminin, en plus de celle d’aujourd’hui. Si la nomination aux César a échappé à Soko, son talent flagrant dans Augustine d ’Alice Winocour, pourrait enfin être récompensé par le prix Romy Schneider. Même si elle nous avoue, entre deux croissants, ne pas faire ce métier pour les récompenses, la comédienne reconnaît être très flattée par une telle nomination pour ce rôle qui a changé Sokosa vie et dont elle rêvait depuis toujours, « surtout avec Izïa et Céline que j’adore ». Elle nous parle alors de cette nomination comme d’un bonus, puisque « le vrai cadeau c’est celui que m’a fait Alice Winocour en me donnant ce rôle. Je suis tellement contente de l’avoir rencontrée, c’est rare ce genre de rencontre, de créer ce genre de lien avec quelqu’un, je l’admire et j’ai envie de travailler avec elle toute ma vie ! » Céline Sallette, vue dans Ici-Bas l’année dernière et dans la série Canal+, Les Revenants, a également l’air simplement heureuse d’être là, prenant avec son smartphone, des photos à tout va du jury composé de journalistes télé, radio, presse écrite.

 

Céline SalletteC’est sur cette bonne ambiance que nous passons les portes du palace, en laissant les nominés face à leur sort, désormais entre les mains du jury qui se décidera le 11 mars prochain. Deux d’entre eux succéderont à Bérénice Béjo et Joey Starr, lauréats de l’année dernière, ou encore à Juliette Binoche, Marie Gillain, Marie Josée Croze, Thierry Lhermitte, Fabrice Luchini et Gérard Lanvin.


Par Camille Esnault (13/02/2013 à 12h25)
Envoyer à un ami Ajouter un commentaire
 
 

Les commentaires des lecteurs

 
 
 

Retrouvez Toutleciné.com sur...

twitter & Facebook

Zoom Avant

Zoom Avant