Se connecter | Créer un compte



News

 

Mathilde Seigner et Joey Starr- Max-«Je suis beaucoup plus douce que ce que je montre aux médias»MS.

Max - Mathilde Seigner, Joey StarrAprès avoir rencontré la réalisatrice Stéphanie Murat, nous avons retrouvé au Fouquet's les deux personnages principaux de Max: Mathilde Seigner et Joey Starr. Un entretien plein de bonne humeur et haut en couleurs !

 

Nous voulions vous demander comment ça c'était passer entre vous sur le tournage mais visiblement vous avez l'air de bien vous entendre !

Mathilde Seigner :Super bien ! Plus que bien même. Ca ne va pas de soi ! Ce n'est pas du tout évident, bien sûr les gens ne répondent pas « on ne s'entend pas » mais on a pas tout le temps de coups de coeur, comme dans la vie quoi !

Joey Starr : Ah ben on est payé pour la promotion sinon on ne serait pas là !

MS: Mais tous les deux c'était bien, il aurait pu ne pas pouvoir se blairer et se dire qu'est ce que c'est que cette grosse connasse qui aime la chanson française !

JS: ça, ça eu lieu !

MS: nous venons de deux univers très différents et ça aurait pu ne pas coller mais j'avais confiance en Stéphanie (Murrat), elle le savait !

JS: le lien c'est Stéphanie et puis on a eu ce truc, on est tout de suite rentrés dans cette histoire, on a jamais eu l'impression de travailler, de jouer. L'histoire reflète assez bien l'ambiance du tournage, le travail de fond c'est Stépahnie (Murrat) puisqu'on a fait des lectures, on s'est rencontrés, on a parlé.

 

Vous n'avez pas hésité a accepter vos rôles quand vous avez su en face de qui vous alliez jouer ?

MS: moi on m'a dit vous allez tourner tous les deux, j'étais ravie d'emblée a priori je m'enfoutais, j'adore l'acteur. L'acteur je l'ai découvert dans Le bal des Max - Jean-Pierre Marielle, Mathilde Seigner, Aeryn Ptakactrices, je me suis dit ce mec là il a du talent, une présence, c'est un Lino Ventura à sa manière c'est-à-dire qu'il fait partie de ces acteurs qui n'ont pas besoin de beaucoup de texte pour exprimer et ça moi je le vois et voilà après image ou pas image, il pouvait en avoir une de moi, même pas d'ailleurs, on s'est flairé comme des bestiaux comme des tigres. On est deux fauves, différemment mais on est deux fauves !

JS: La seule condition pour moi c'était qu'elle ait une hygiène impeccable !

MS: Je suis très propre, extrêmement lavée !

 

Quand on vous voit à l'écran Mathilde Seigner, vous êtes très douce.

JS: Surtout au niveau du fessier !

MS: Au niveau du fessier, il y a plus petit cul que moi ! Par contre Stéphanie je la remercie vraiment parce-qu'elle a vu une douceur en moi, beaucoup plus que l'image qu'on veut me donner. Après on ne va pas se mentir, je suis responsable de mon image mais dans la vie, je suis beaucoup plus douce que ce que je montre aux médias, c'est peut-être une protection. Je suis beaucoup plus Rose dans la vie, mais j'avoue ne pas avoir montré ça par fragilité peut-être. Vous savez quand on est grande gueule, on exprime de manière différente. Ce sont des protections. Moi j'ai provoqué parce que ça m'énervait en fait. Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs.

JS: Moi je ne te trouve pas dans la provocation, c'est juste que ce n'est jamais évident pour tout le monde d'entendre certaines choses. Il y a des choses que nous avons envie de dire librement. Je te définirais plus comme quelqu'un de grande gueule comme quelqu'un qui est dans la provocation. Pour moi la provocation est quelque chose qui n'a pas vraiment de fond, je ne te trouve pas en train de dire des choses sans fondements !

MS: Je pense que j'ai vraiment comme gros gros défaut et sur lequel je travaille c'est que je ne contrôle pas et que je dis ce que je pense tout haut et il ne faut pas, c'est-à-dire qu'il faudrait que je me taise, que je tourne sept fois ma langue dans ma bouche et du coup ça fait de moi un personnage de conne que je ne crois pas que je sois !

 

Et justement parfois ça ne vous agace pas que la presse soit à l'affut de la moindre chose que vous allez dire ? N'est-ce pas un peu en contradiction avec votre métier puisque c'est surtout comment vous jouer qui importe?

Max - Mathilde Seigner, Joey Starr, Aeryn PtakMS: Oui mais comme on nous fait faire ce qu'on est en train de faire avec vous c'est-à-dire qu'on a le service après-vente de chez Darty, on est obligés de faire de la promo mais on ne peut pas toujours tout contrôler, il faudrait faire attention à tout ce qu'on dit mais c'est trop tard.

JS: Moi je trouve ça toujours désolant que ce soit toujours les gens qui ne créent pas qui soient toujours critique de quelque chose. C'est toujours la posture la plus évidente. A nos places, nous sommes là parce-que nous sommes fragiles et capables d'être à fleur de peau. Nous sommes plus humains je crois que certains qui sont derrière un clavier et qui réagissent. J'ai lu sur le net, la première semaine de la mise en ligne de la bande-annonce de Max, les commentaires des gens et c'était adorable (rire) « pourquoi ces deux idiots? », « même pas envie », je n'existe pourtant pas par le biais de ce genre de choses parce que c'est complétement réac'.

MS: souvent ce sont des déversoirs, il y avait un journal pendant la guerre qui s'appelait Je suis partout et qui donnait la parole aux anonymes et les gens n'écrivaient que des horreurs. C'est rare sur internet de voir un commentaire sympathique.

JS: ça existe quand même !

MS: pas beaucoup ! C'est plus souvent méchant que gentil.

 

Et ça vous touchent ces critiques ?

JS : Bien sûr que ça nous touche même si on est blindés. Moi je suis moins touché par les gens qui sont allés voir le film ou qui ont écouté ton disque et qui en font une critique négative que ceux qui n'ont ni vu ni entendu. C'est l'association de Mathilde et moi donc « les deux idiots », que les gens critiquent « même pas en rêve ». Pour moi ce sont les mêmes qui en 40 finissaient tondus à la fin.

 

Vos personnages dans le film sont à la base de gros clichés le voyou et la prostituée.

JS: S'il est voyou, il est voyou au même titre que le mec qui a deux boulots et qui dort dans sa voiture parce-qu'il n'a pas de logement et que le seul leg que lui a laissé son père adoptif c'est de faire des escroqueries de bas étages. C'est un peu son monde, son mode de fonctionnement. Il est comme ça surtout parce que c'est important pour lui que sa fille ait une vie descente malgré tous les manques qu'elle a. C'est pour combler des cases et je crois que c'est ce qui le rend touchant c'est-à-dire que ce n'est pas le mec qui prémédite et qui ne vit que pour ça. Le gars qui a perdu son travail et qui vole dans un supermarché on ne va pas le taguer de voyou.

MS: Vu le prix de la vie d'aujourd'hui, ça ne m'étonne pas que les gens volent. Je les encourage même (rire). On se dit que certains n'ont pas tellement le choix.

 

Est-ce que ça vous a plu en acceptant vos rôles respectifs de dénoncer le fait que les gens ne sont pas ce qu'ils paraissent être ?

JS: Effectivement, il y a un caractère social et je pense que comme pour Mathilde et comme pour moi c'est ce qui nous as touché et puis c'est ce qui rend touchants et beaux les personnages c'est-à-dire qu'ils ne sont jamais dans une position victimaire, ils ne se plaignent jamais. J'aurais pu aller plus loin dans cette phrase mais j'ai vu quelqu'un passer !!

 

Ça vous plairait de rejouer ensemble ?

MS: Ah oui ! J'ai adoré !

JS: Moi j'en sors grandi personnellement j'ai tourné pour Emmanuel Mouret, on devait être l'équipe et les comédiens compris, 14 et il y avait un truc vachement artisanal dans la manière de procéder et je trouvais que c'était un peu pareil pour Max, le moteur c'est la confrontation, la relation, les émotions et pour moi c'est ça le cinéma.


Par Anne-Laure Thirion (22/01/2013 à 17h09)
Envoyer à un ami Ajouter un commentaire
 
 

Les commentaires des lecteurs

 
 
 

Zoom Avant

Zoom Avant  

Forums : les derniers messages

Sujet Auteur
Topic Des Phrases Cultes De Film 36-15_my_life
NZQWaZhfEzOCEXsOiO Loans
Loterie de Vidéos, avez-vous essaye... KygO
lBVwCYHZzarHuepn Fsofwefwef
NjerTKggoYufUtrncVD vSJyIBdMRy
yLfrHFviCJ Fsofwefwef
gYAJenvyNuoyaoLxAU VIbqMdWGCgBPntf
mVjICKCfnWvIRXUPe krwvDcGGxaUH
VTKKiTjYOXKNKyt Fsofwefwef
MXxSYVvbJ alWCqzRGdySPhvf

Retrouvez Toutleciné.com sur...

twitter & Facebook