Se connecter | Créer un compte



News

 

Une histoire d'amour : le coeur n'y est pas

Une Histoire d'amour Hélène Fillières présente jusqu'à maintenant devant la caméra, réalise avec Une Histoire d'amour son premier long-métrage. Pari risqué pour la réalisatrice en herbe qui choisit de mettre en scène la relation pour le moins particulière et complexe, c'est peu de le dire, de deux âmes errantes incarnées par Laetitia Casta et Benoît Poelvoorde.

 

La première scène du film donne le ton : une atmosphère dérangeante, noire et pesante qui nous colle à la peau tout au long du métrage. Le résultat d’une mise en scène travaillée parfois déroutante. En effet, c’est sombre et obscur. Les moments qui se succèdent bénéficient rarement d’une grande luminosité, Une Histoire d'amour - Benoît Poelvoorde, Laetitia Castaune obscurité qui atteint même les décors. Et lorsqu’on se retrouve dans un endroit où la lumière semble pouvoir percer, nous sommes vite rattrapés par l’expression sans sourire des personnages. C’est presque exceptionnel d’en saisir un. Alors, bien évidemment le film ne se prête pas à ce genre d’expression faciale mais on se demande si c’est une véritable histoire d’amour à laquelle nous assistons.

 

Il est vrai que les histoires d’amour ne ressemblent à aucune autre et qu’il est difficile de les stigmatiser tant nos parcours personnels, nos attitudes différent d’une personne à l’autre. On connaît d’ailleurs que trop bien l’expression « Le cœur à ses raisons que la raison ignore ». Certes, l’expression prend ici tout son sen car de raison, il n’y en a point. Il semble que les personnages s’enlisent et se plaisent dans le non respect et Une Histoire d'amour - Laetitia Castal’humiliation ils rivalisent également en répliques sordides, ce qui a pour effet de nous mettre vite mal à l'aise. C'est un peu le jeu du « je te suis, tu me fuis, tu me suis, je te fuis »mais l'on se demande bien pourquoi la jeune femme incarnée par Laetitia Casta ne fuit pas le banquier ( Benoît Poelvoorde), névrosé au caractère plus que changeant, abordant parfois une attitude je m'en foutiste et faisant preuve à d'autres moments d'une implication démesurée. Le spectateur se fatigue soumis à ces sautes d'humeur et inévitablement se lasse.

 

Cependant, la belle performance des deux acteurs principaux est à signaler. Benoit Poelvoorde a vraiment le chic pour nous faire passer du rire aux larmes tellement ses rôles d'un films à l'autre différent. Ici, il ne Une Histoire d'amour - Benoît Poelvoordenous fait pas rire, au contraire, il interprète avec brio son rôle de parnoiaque dépressif adepte des fouets et autres jeux sadiques. Bonne surprise aussi du côté de l'ex mannequin Laetitia Casta dont le naturel rayonne dans un rôle pourtant si sombre.


Par Anne-Laure Thirion (09/01/2013 à 12h06)
Envoyer à un ami Ajouter un commentaire
 
 

Les commentaires des lecteurs

 
 
 

Retrouvez Toutleciné.com sur...

twitter & Facebook

Zoom Avant

Zoom Avant