Se connecter | Créer un compte



News

 

À ne pas manquer : Des monstres attaquent la ville de Gordon Douglas

Des monstres attaquent la ville«Quand l'homme est entré dans l'âge atomique, il a ouvert la porte vers un nouveau monde. Et ce que nous trouverons dans ce nouveau monde, personne ne peut le prédire...». En 1954, au beau milieu de la guerre froide et de la peur nucléaire, Gordon Douglas réalise un des plus grands classiques de la science-fiction paranoïaque des années 50, Them ! ( Des monstres attaquent la ville en VF). Et ces monstres, ce sont les hommes qui sont responsables de leur création...

 

Des monstres attaquent la villeTout commence par un mystère. Au milieu du désert du Nouveau Mexique, une petite fille mutique et traumatisée avance seule. Pourquoi ? Quel secret terrifiant se cache dans le désert ? Comment expliquer ces traces inexplicables retrouvées dans le sable ? Deux policiers (dont James Whitmore) mènent l'enquête avec l'aide d'un entomologiste (l'excellent Edmund Gwenn) et de sa fille ( Joan Weldon) et découvrent que des essais nucléaires effectués dans ce désert neuf ans auparavant ont donné lieu à de terrifiantes mutations sur des fourmis...

 

Des monstres attaquent la villePremier grand film hollywoodien de monstres crées à cause du nucléaire, Des monstres attaquent la ville, aussi farfelu qu'il puisse être aujourd'hui, cristallisait et jouait avec toutes les craintes d'une époque, aux États-Unis mais aussi dans le monde entier (la même année, de l'autre côté du Pacifique, les Japonais tremblaient d'effroi devant le premier Godzilla). Tout y est : la peur de la bombe et de ses effets incontrôlables, les tensions politiques mondiales faisant craindre l'inconnu et le fait que le danger puisse venir jusque dans les villes. Et le choix des fourmis, ces créatures organisées, nombreuses et «capable de faire la guerre» comme les hommes est loin d'être un hasard.

 

Des monstres attaquent la villeSérieux, glauque et tendu, Des monstres attaquent la ville est un film étonnant, très direct et au réalisme forcené, laissant de côté les intrigues secondaires pour ne se concentrer que sur ces monstres et leur extermination dans un scénario à rebondissements. Et si les étonnantes machines-fourmis crées pour le film ont aujourd'hui un charme suranné qui ne fera plus trembler d'effroi que les phobiques des petites (ou grosses) bêtes, la réalisation sèche et précise de ce film n'a rien perdu de sa force, les effets sonores des cris des insectes gardant une puissance anxiogène intacte.

 

Des monstres attaquent la villeOn est même surpris de voir la modernité et l'influence qu'a pu avoir ce film sur le cinéma : quand nos héros descendent dans la fourmilière avec des lances-flammes et arrivent dans la brumeuse chambre de la reine, remplie de cocons qui grouillent encore, comment ne pas y voir le précurseur, trente ans auparavant, du Aliens de James Cameron ? Redécouvrir Them! aujourd'hui a donc tout d'un retour aux origines salvateur et étonnant que l'on regarde autant d'un œil amusé que stupéfait.

 

Diffusion dimanche 16 décembre 2012 à 22h30 sur Arte


Par Emilien Villeroy (14/12/2012 à 15h55)
Envoyer à un ami Ajouter un commentaire
 
 

Les commentaires des lecteurs

 
 
 

Retrouvez Toutleciné.com sur...

twitter & Facebook

Zoom Avant

Zoom Avant