Se connecter | Créer un compte



News

 

À ne pas manquer : L'impossible monsieur bébé d'Howard Hawks

L'Impossible Monsieur BébéUn scientifique binoclard et maladroit, une jeune femme prête à tout (même au pire) et entre les deux, un os de dinosaure, un million de dollars, un mariage à 15 heures et un léopard affectueusement appelé «bébé». En 1938, Howard Hawks signe une des comédies les plus loufoques et remarquables des années 30 : L'Impossible Monsieur Bébé.

 

L'Impossible Monsieur Bébé - Cary Grant, Katharine HepburnChercheur en paléontologie, David Huxley ( Cary Grant) est un peu stressé mais prêt a tout pour être heureux : il a récupéré l'os manquant du squelette de brontosaure sur lequel il travaille, une milliardaire souhaite donner un million de dollars à son musée et il se marie le lendemain avec sa secrétaire, la très sérieuse Alice. Mais ces beaux projets tombent en miettes quand il croise le chemin de Susan Vance ( Katharine Hepburn), une jeune femme excentrique et hyperactive qui se prend d'affection pour le malheureux scientifique et lui demande de l'aide avec «bébé», un léopard que son frère vient de lui envoyer du Brésil. Résultat : une série de quiproquos, mensonges, problèmes en tout genre et situations farfelues qui malmènent le pauvre Huxley sous l’œil amusé de Susan...

 

L'Impossible Monsieur Bébé - Cary Grant, Katharine HepburnRetards pendant le tournage, improvisations des dialogues, fous rires réguliers en plein milieu d'une prise : les échos du tournage de L'Impossible Monsieur Bébé semblent nous représenter un sacré bazar qui inquiètera les studios et qui n'aura d'ailleurs pas totalement convaincu à sa sortie le public américain (le film accuse alors une perte de 365000 dollars). Mais le temps à peu à peu rendu à ce film ses lettres de noblesses qui en font un des plus nobles représentants de la «screwball comedy», un genre de comédie loufoque caractérisée par des personnages excentriques et extatiques, très à la mode dans des États-Unis des années 30 encore rongés par la dépression. Mais là où L'Impossible Monsieur Bébé surprend, c'est parce que personne n'y est épargné. Comme le disait Howard Hawks peu de temps après la sortie du film : «Le problème, c'est qu'il n'y a absolument personne de normal dans cette comédie, je ne m'en suis rendu compte qu'après coup...». Mais que le réalisateur se rassure : c'est justement cela qui fait tout le piquant de ces 100 minutes de pure folie Hollywoodienne qui n'ont rien perdues de leur énergie près de 75 ans plus tard.

 

L'Impossible Monsieur Bébé - Cary Grant, Katharine HepburnEn effet, mené tambours battant, L'Impossible Monsieur Bébé voit fuser répliques saugrenues dans des situations qui dégénèrent dans un grand marasme qui ne fait que se complexifier au fur et à mesure du film : modèle d'écriture comique, le film d' Howard Hawks semble être mille fois plus dynamique et efficace que bon nombre de comédies sortant aujourd'hui, quitte à friser la pure hystérie et vous donner un bon mal de tête, un peu comme celui qui semble frapper le génial Cary Grant, perdu et bringuebalé tout au long du film. Face à lui, on trouve une Katharine Hepburn endiablée et insupportable dans un personne assez surprenant : en effet, si Susan est une grande enfant qui est prête à tout afin de pouvoir garder, presque par caprice, le professeur Huxley près d'elle, c'est aussi une femme de tête, la seule qui semble garder ses esprits (certes un peu fous...) pendant tout le film, allant jusqu'à se faire passer pour une gangster avec accent et mimiques hilarantes dans une scène de prison mémorable.

 

L'Impossible Monsieur Bébé - Cary Grant, Katharine HepburnVéritable dose d'antidépresseur filmique, L'Impossible Monsieur Bébé est un classique de l'humour qui n'a rien perdu de sa verve et de son influence et que l'on savoure encore aujourd'hui avec une excitation contagieuse.

 

Diffusion ce soir, 10 Décembre, à 20h50 sur Arte


Par Emilien Villeroy (10/12/2012 à 11h08)
Envoyer à un ami Ajouter un commentaire
 
 

Les commentaires des lecteurs

 
 
 

Retrouvez Toutleciné.com sur...

twitter & Facebook

Zoom Avant

Zoom Avant